Recherche X Stars


Vidéos X Gratuites

X Stars en Ligne







Dorcel Cub



live Show Stars du X et Actrice X
Masturbateur Dorcel Girls
X Stars dans ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' chez Private : La Chronique de Flesh

X Stars dans ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' chez Private : La Chronique de Flesh


" ' The Very Best of Private ' est un label de qualité hard éprouvé : cela n’est pas du porno chic dont il va être question ici, mais de belles scènes très hard qui vont présenter leur lot de performance !

Le titre du film lui-même , ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ', annonce évidemment la couleur : nous assisterons à un best of de plusieurs scènes mettant chacune en vedette au moins une actrice qui va en prendre plein le cul. Au premier sens du terme.

On en déduit que si une amorce de scénario – comme dans la première scène – survient, on n’aura point ici le loisir d’en apprendre plus. Mais cela n’est pas là le principal. Plutôt celui de prouver une fois de plus que Private , à une époque mondialement reconnue pour ses blockbusters tels ceux ayant fait les premiers succès de Woodman ( ' X Calibur ', ' Sex City ', ou encore ' The Pyramid ') a des raisons encore bien concrètes de rester depuis tout ce temps sur toutes nos lèvres.

Patricia Diamond montre sa chatte et son cul parfaits à la caméra

La première vignette de ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' met en vedette Patricia Diamond , une belle et grande brune joviale.

Celle-ci est en compagnie de deux garçons, Choky Ice et Leslie Taylor sous un hangar, bientôt rejoint par deux autres, Robert Rosenberg plus le chef qu’elle souhaite rencontrer, campé par Diether Von Stein. Rapidement, Lorsqu’il arrive, elle annonce rapidement qu’elle et une amie veulent louer le service de certains de ses employés. Ce qui intéresse tout de suite les quatre hommes sur scène. Le chef se vante de posséder justement de bien bons étalon dans son cheptel, aussi la belle décide de s’en assurer immédiatement.

Ce pitch totalement irréel est tout à la fois le plus simpliste qu’il soit possible de trouver, et un des plus efficaces car incarnant le fantasme masculin absolu : la fille va voir un groupe de mec et demande qu’ils ne la déçoivent pas. Forcément, cela fait mouche. Et il est impossible de ne pas être d’ors et déjà excité avant même que l’actrice ne se soit déshabillée !

Sans transition, un des quatre hommes se jette tendrement sur elle, et elle est déjà aux anges, souriant de toutes ses jolies dents et après avoir à peine été caressée aux épaules, elle semble déjà totalement au bord de la jouissance. Du grand cinéma ! Pendant que les trois autres hommes se mettent en position, le premier entreprend de lui ôter ses vêtements, révélant ainsi d’abord des seins charmants, puis ses formes parfaites.

Niveau du dialogue d’un des mâle : " Elle est super belle cette meuf ! Et en plus elle est friquée ! Aah " et le reste est du même acabit. Mais ce n’est point-là le plus important, bien sûr, surtout que le doublage n’est pas super.

La fille prouve qu’elle est toute légère, car elle est bientôt renversée encore un peu habillée à l’envers sur les épaules d’un de ses partenaires. Elle redescend pour se mettre à les sucer tour à tour.

Lorsqu’on a participé à un tournage, on se surprend très bien à imaginer le contexte réel : on a bien raison de fantasmer sur l’idée d’être à la place de ses mecs, car eux ont du passer un de leurs plus beaux moments de leur vie, certainement. Ce mélange de réel et d’irrationnel a une saveur unique, croyez-moi.

La fille est goulue comme on aime, et c’est avec une belle vigueur qu’elle mange les quatre bites qui désormais entourent sa tête. Puis, avec naturel, elle tend son petit cul sous les remarques admiratives des doubleurs. Ils la pénètrent vaginalement l’un après l’autre en levrette sur une chaise.

Le sexe de Patricia Diamond , arborant un petit ticket de métro charmant, est très joli et semble impeccablement accueillant pour les quatre bites qu’elle a à sa disposition.

Mais déjà, un doigt s’insinue dans son cul pour le beurrer de vaseline. Elle continue à sucer ce qui se présente, activité qu’elle suit tout le long de la scène, pendant qu’elle se fait ramoner copieusement le derrière. Un autre acteur la sodomise à son tour pendant qu’elle ' kisse ' de bon gré un autre homme. Elle se met ensuite à sucer deux bites en même temps pendant qu’une paire de doigt lui dilate l’anus. Elle se fait prendre ensuite en double pénétration anale et vaginale pendant qu’elle suce une autre queue et si on s’en tient à sa doublure, qui prend garde à faire comme si elle avait une queue entre les lèvres elle aussi lorsque c’est le cas, elle apprécie grandement et oralement le traitement.

Elle se fait prendre en double dans les bras du chef de l’atelier par lui et un de ses ouvriers, et c’est une scène très excitante car elle a les deux jambes autour du ventre du premier, retenue donc juste par les bras de l’homme et les deux bites qui dans cette position lui font office de siège.

Patricia Diamond montre ensuite son cul et sa chatte parfaits à la caméra ce qui fait beaucoup d’effets, d’autant que le cadrage n’est pas avare en jolis et précis gros plans.

A force de se faire enculer, la demoiselle commence à gaper largement, ce qui ne pourra que plaire aux afficionados et est montré en grand au spectateur qui en a décidément pour son argent.

Elle se fait ensuite longuement reprendre en double, près de dix minutes avec changement de partenaire régulier, toujours pendant qu’elle suce une queue de passage.
A ce régime, la première bite ne tarde pas à éjaculer dans sa bouche, vite suivie par les trois autres.

Les faciaux sont magnifiques et abondants et la jeune femme en a très vite toute la figure maculée. Elle est finalement on ne peut plus charmante avec son léger filet de sperme coulant en continu de son menton pendant qu’elle donne aux mâles le verdict : elle et son amie sont partantes pour louer leurs bons et loyaux services ! A la condition où ils viennent avec d’autres étalons de leur genre !
Les points forts de cette première scène, durant trente minutes, sont légions, et ne sont clairement pas de l’ordre du décor, des dialogues – juste excitants, sans rien de particuliers ni même humour savoureux - ou d’ordre scénaristique. On a une belle partie de jambe en l’air – au sens propre et figuré du terme ! – à cinq, une jeune fille et quatre mecs, qui brosse tout le panel du hard non extrême actuel , mais pas chic pour autant : attouchements, baisers profonds, fellations multiples et parfois doubles, vaginal et anal souvent en double pénétration, avec un crescendo efficace, et bien sûr cumshot abondant et réussi ! Tout cela avec une jeune nymphe au corps tout à la fois parfait et coquin. Tout y est et le spectateur appréciera certainement. La spectatrice aussi si elle est un peu cochonne, mais cela ne semble pas être la cible du produit au regard de cette scène-là.

Meri , toute en couettes, avale tout

La seconde saynète de ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' nous présente – pour autant que nous ayons su résister aux assauts masturbatoires de la première – la jeune Meri , toute en couette afin d’exagérer encore un peu plus cette jeunesse toute fleurie.

On la voit sur un canapé clic clac en mini robe azurée en compagnie d’un homme qui pourrait être son père – et ne l’est certainement pas, bien entendu –l’inceste étant toujours prohibé il est utile de le rappeler, même si sa représentation fantasmée est comme ici souvent usitée. Il lui fait comprendre immédiatement son intention, et le sourire puis rire gêné de la demoiselle montre à quel point elle en a elle aussi bien envie. L’homme lui dit qu’elle est son petit bébé et une séquence bien polissonne et limite transgressive démarre sans temps mort, donc. Se faisant doigter et lécher par son partenaire, Jean-Pierre Armand , toujours impeccable, la jeune fille, sans sous-vêtements d’ailleurs, écarte vite les jambes pour lui faciliter tout cela. Puis, elle s’occupe du sexe de l’homme. Il est gros et on voit la difficulté qu’elle déploie à le gober entièrement. Fruit d’un long entrainement, elle y parvient cependant à moitié, avant de s’asseoir et de s’empaler le cul assise bien droit sur la bite de l’homme qui lui, reste assis sur le canapé pendant qu’elle génuflexionne de la sorte.

Le cul de Meri est aussi entrainé qu’elle et elle coulisse entièrement dedans, avant d’afficher toute concentrée un beau gape et de se refaire pilonner le derrière.

Meri termine sa démonstration en une belle éjaculation faciale enjouée. Elle avale tout et semble radieuse tant elle a visiblement passé un moment savoureux !

La saynète a duré un peu plus de dix minutes, mais son thème et sa fraicheur – pour autant qu’on aime les duos de type ' gape incestueux ' ce qui peut certes être une gageure - a de quoi fasciner.

Une Partouze avec Lilit , Nikki Rider , et Tera Bond


Le troisième acte de ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' met en scène trois charmantes nanas, Lilit , Nikki Rider et Tera Bond , des stars ayant déjà tout prouvé à la caméra ou presque, ici étudiantes dans une institution scolaire qui va servir d’imposant écrin à leurs ébats derrière une atmosphère de sit-com à la ' Hélène et les garçons ' en guise de lubrique façade. La scène se passe naturellement dans une salle de classe dans laquelle les trois filles apparaissent d’emblée toute nue sur les pupitres estudiantins. Et déjà tendrement besognées par leurs trois amants, Bob Terminator , Antonio Ross et Leslie Taylor. 3 filles, 3 mecs, et un bon nombre de possibilités géométriques. Certes. Entrons donc dans le vif du sujet. Pendant qu’une première fille suce avec application et sensualité son mec, une autre offre au sien une belle branlette espagnole bien dynamique entre ses seins. Puis la caméra cadre les trois filles en pleine succion, en insistant sur le regard magnifique de Tera Bond . Oui, oui, le regard. Les filles se font ensuite pénétrer le vagin chacune dans une position différente, … une en dos cam, l’autre en face cam sur une table, la dernière en levrette inversée le dos allongé sur une chaise de la classe. Puis les hardeurs se font de nouveau sucer avant de reprendre leurs nanas cette fois-ci en les sodomisant profondément.

les tables sont alignées et deux filles grimpent dessus pendant que leurs mecs les prend en vaginal, que le troisième mec les prennent en double alternativement et que la troisième fille enfonce un gode dans l’orifice à chaque fois laissé disponible. Et tout le monde tourne gaiement !

Les filles finissent leurs jeunes amants en leur taillant une pipe efficace, qui se déverse bien vite sur les visages, les bouches et les tétons des affamées. Tera Bond se prend même deux éjacs à elle toute seule dans la bouche, la gourmande. Elle recrache puis ravale plusieurs fois le sperme qui abonde alors. Ce qui est tout à fait irrésistible. Nikki Rider et Lilit gâtent de leurs délicieuses attentions le troisième homme. Nikki Rider avale toute la semence et elle ne laisse que quelques gouttes restantes de sperme sur le bord de ses lèvres, bientôt récupérées par Lilit qui l’embrasse ensuite.

Honnêtement, on assiste là à une bien belle partouze en fait. Là encore, la scène, qui dure 15 minutes environ, prend naturellement place dans ce ' Best of Private ' de qualité.

Sabrina Sweet suce goulument le yeti


La scène suivante de ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' surprend car elle met en scène Sabrina Sweet version Hongroise et non pas Française en doudoune verte en pleine montagne enneigée rencontrant sous le soleil un … abominable homme des neiges ! Hé oui, il était difficile de s’y attendre, vous en conviendrez. Elle suce goulument le yeti, ce qui était nettement plus prévisible vous ne me contredirez pas. Version porno infidèle et vociférante de ' Max, mon Amour ', le singe masqué est fort bien outillé et il sort très vite son engin histoire d’impressionner la jeune randonneuse, qui se débat sans succès avant de vite succomber au désir impérieux du yeti de se faire sucer. Sabrina Sweet montre ses talents de gorge très profonde et le hardeur doit se retenir d’éjaculer. Ce qui explique les borborygmes simiens qu’il pousse sans arrêt pendant que sa captive, rendue consentante par son excitation, officie de son mieux. Elle le suce à toute vitesse, ce drôle de singe, puis se déshabille dans la neige dehors entre deux congères pour qu’il puisse enfoncer sa queue dans son vagin. Ce faisant il caresse tout le corps de la jeune femme avec des blocs de neige et celle-ci grelotte très vite de froid. Donnant une ambiance toute à la fois hivernale, zoophile et sado maso à la scène pour le moins hétéroclite. Eminemment fantasmatique.

Pendant qu’elles se font sodomiser, les fesses de celle-ci virent au rouge, brûlées par le froid. Une jambe à terre et un genou sur la neige, la belle hardeuse, en prend pour son grade. L’homme singe, quant à lui est forcément doté d’une fourrure, mais il s’allonge bientôt dos poilu contre terre, et on l’imagine facilement gelé à son tour. Sabrina Sweet se réchauffe cependant en faisant coulisser son cul furieusement sur le sexe de son yeti de partenaire, puis en face cam sodomisée en levrette ou jambes écartées.

Cette scène a très certainement marqué autant ses deux performeurs que nous autres spectateurs. La neige est bien réelle et Sabrina Sweet s’en fait très souvent peindre ventre et sein par l’homme des neiges. Elle finit d’ailleurs jambes et cul sur la neige, avant d’avaler le sperme du yeti. A croire que les hardeuses sont immunisées contre le froid. Quelle scène anthologique dans le genre !

Sodomie vigoureuse et profonde pour Angelina Crow

La scène d’après nous ramène dans une autre salle de classe où un professeur, et ce qu’on prend pour trois élèves, dont Angelina Crow déjà assise sur un bureau, est en pleine explication. En fait, on comprend vite que cette scène est un tournage de film porno – ça tombe à pic ! –car un des ' élèves ' avoue qu’il est totalement amateur et va être mis à l’épreuve ce qu’on ne verra pas dans ce best of. Cette mise en abîme est surtout prétexte à une belle scène pour Angelina Crow , qui dévoile vite sein et chatte. Elle porte un string blanc sous une minuscule jupette rose et un haut blanc charmant. Après avoir sucé longuement son partenaire, Christian Devil , elle se la prend dans le vagin le temps de quelques va et vient puis dans le cul et jambes bien serrées. La sodomie va être vigoureuse et profonde, et elle montre régulièrement à la caméra où en est l’écartement du gape qui en résulte. Jusqu’à se faire éjaculer autour du sphincter, la bite de son partenaire prenant bien soin de lui enfoncer son sperme dans le fondement.

Jasmine Luna Gold : gorge profonde et levrette

La dernière scène de ' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' dure 25 minutes et nous présente la jeune Jasmine Luna Gold , arborant des socquettes rayées noires et blanches, qui est rejointe par son amant, Steve Holmes , sur un canapé. Cela évolue vite, et après quelques compliments, l’homme prend l’initiative et donne à Miss Luna Gold de suaves directives. Tout en s’occupant d’elle, et notamment de ses seins et sa chatte, avec la langue et la main. Puis elle le suce goulument en gorge profonde avec appétit Elle se fait pénétrer vaginalement dans plusieurs positions, dont une face cam très réussi, avant de prodiguer une nouvelle gorge profonde à son partenaire. Ils reprennent ensuite leur bien excitante face cam, et ainsi de suite. Jasmine manie d’ailleurs avec perfection ces grands écarts empalés.

Finalement, le hardeur lui dilate le cul avec ses doigts, la préparant à la sodomie qui survient peu après. La bite de l’homme semble avoir un peu de mal à se frayer un passage dans le délicat orifice, mais petit à petit ça passe très bien. Jasmine Luna Gold semble comme découvrir une nouvelle forme de plaisir. Bonne actrice qu’elle est. Il la sodomise alors en levrette, puis en spoon, avec tant de vigueur qu’elle devient toute chose, haletant d’un pur plaisir tout à fait jouissif. Soudain, la sève monte, et l’amant s’empresse d’éjaculer tout son sperme dans la bouche de la miss, qui n’en perd pas une goutte dans un swallow final très sensuel.

Mention spéciale à la dernière réplique de la scène et donc du film du doubleur français :

" Ca t’a plu, hein ? Tu as passé un bon week-end ? Tu vas voir, on va bien s’amuser toi et moi. Hé hé. "

Je me demande s’il faisait allusion à sa collègue doublant la hardeuse qui mettait une bien belle voix à simuler sa jouissance ou si c’était prévu dans son cahier des charges ? bah.

' 8 Jeunes la prennent dans le Cul ' : un ' Private Best Of  ' d'exception


En conclusion, ce best of mérite tout à fait une place d’exception dans toute vidéothèque qui se respecte, à condition où on aime les films mettant en scène de jeunes bombes déjà performeuses désireuses de se prendre pleins de bites plus ou moins expérimentées et âgées dans le cul. A part la dernière scène, plutôt traditionnelle dirons-nous, chaque vignette a quelque chose d’exceptionnel. La première scène suivant une jeune femme désireuse de se faire prendre par quatre mecs en guise d’essai, la deuxième présentant presque une situation incestueuse avec une hardeuse rajeunie par le physique, les vêtements et la coiffure… la troisième exhibant une partouze intense et très belle entre trois étudiantes et leurs trois amants, la quatrième le simili viol d’une jeune randonneuse par un yéti , scène mettant en vedette sous le masque du singe facérieux feu le regretté Greg Centauro , parti trop vite et trop jeune il y a peu, et qui est tirée évidemment de ' Sex Secret of the Yeti ' tourné en Italie en 2007 par Jean-Yves Lecastel pour Private et dont voilà le making of ( http://www.shufuni.com/hardcore+making-of-sex-secrets-of-the-yeti+26915/), ultime occasion de revoir quelques images de Greg au naturel et bien sûr tous les jolis lots qui parsèment le casting du film …

Enfin, l’avant-dernière scène se situant dans un tournage de film porno … et la dernière présente une fausse initiation anale. Que des thèmes à fort potentiel masturbatoire, donc, servis par de jeunes performeuses très consciencieuses et de toute beauté, souvent stars, souvent doublement pénétrées, parfois malmenées, tournant avec certains des hardeurs les plus célèbres au monde, tel Jean-Pierre Armand le hardeur au 7000 films et 15000 femmes après 33 ans de carrière, et partantes pour s’exhiber même en pleine nature et avaler bites et spermes qui s’aventureront du côté de leurs bouches affamées.

Est-il besoin de le mentionner, j’ai pris quant à moi beaucoup de plaisir à voir la plupart de ces scènes, tout à fait exceptionnelles. Aussi, visionnez-le sans crainte si mon résumé a déjà commencé à vous émoustiller. "

Flesh
Le Profil XStarsWorld de Flesh

Le Film ' 8 Jeunes la Prennent dans le Cul '
Private

Titre original : ' 8 Teens take it up the Ass : Fresh’n Ready for Action '

Année : 2010

Durée : 110 min

Réalisé par Anita Rinaldi , Antonio Adamo , Jean Yves Lecastel et Kovi

Musique : Shoko / Fresh Music Library

Avec : Lilit , Angelina Crow , Tera Bond , Nikky Rider , Meri , Jasmine Luna Gold , Sabrina Sweet , Patricia Diamond , Antonio Ross

Résumé de ' 8 Jeunes la Prennent dans le Cul ' : " Ces petites jeunes viennent tout juste de découvrir le sexe anal et veulent approfondir leurs connaissances !

Avides de tester toutes les positions, elles font appel à des étalons bien montés pour leur initiation. Infatigables, elles aiment vraiment ça ! "

Pour Voir ou Telecharger ' 8 Jeunes la Prennent dans le Cul ' sur Private.com

Voir le DVD ' 8 Jeunes la Prennent dans le Cul ' sur DorcelShop

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Angelina Crow ( 4 Photos )

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Terra Bond ( 2 Photos )

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Nikky Rider

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Nikky Rider , Lilit et Tera Bond

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Lilit et Tera Bond

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Lilit ( 2 Photos )

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Lilit , Nikky Rider et Tera Bond

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Jasmine Luna Gold ( 4 Photos )

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Sabrina Sweet ( 5 Photos )

8 Jeunes la prennent dans le Cul

Patricia Diamond

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

8 Jeunes la prennent dans le Cul

© Private.com ( Photos et Jaquette de ' 8 Jeunes la Prennent dans le Cul ' )
 

14-04-2011 par Flesh



<< Précédente
Suivante >>



Retour à l'accueil des news



XStarsNews

Vidéo X du Jour
Lena, 25 ans, enculée à l'arrière du pick-up !3
Lena

Vidéo Explicite
Star du X
Angela Kiss

X Star du Jour
Dayna Vendetta star porno
Dayna Vendetta

Coup de Coeur
Vidéo X Accès Illimité

Nouvelles Galeries Gratuites
galerie photos gratuites Sisley Haim
Sisley Haim
galerie photos gratuites Jessie Volt
Jessie Volt
galerie photos gratuites Aidra Fox
Aidra Fox
galerie photos gratuites Abella Danger
Abella Danger
galerie photos gratuites Keisha Grey
Keisha Grey
galerie photos gratuites Casey Calvert
Casey Calvert

TOP Videos X
Mireille mature adore les bites et surtout deux en meme temps!


Partenaires

X Stars World
Vidéos Stars du X

XStarsVOD
XStarsDvdX

Dorcel TV

MMM100

Videos Dorcel

Videos Porno

Videos Porno a Télécharger

BangBros

Au theatre Sucoir

EuroBabeIndex

Egafd

The Floating World

Eropolis

Erotix Mons

Film Porno du Jour
Première Orgie pour ma Femme
Première Orgie pour ma Femme

XStarsNews sur LSFRadio

Indécentes Voisines



X Stars XStarsWorld

© 2006-2016 XStarsNews

Infos Légales Liens Sexe Guest-Book Sondage X Stars Top Bannieres Flux RSS Contacts