Star du X sur Explicite Art
Recherche X Stars


Vidéos X Gratuites

Telecharger Film X Streaming






Dorcel Cub




Stars du X en Live Cam
X Stars à l'Avant Première de ' Mangez-moi ' de John B Root : Photos et Critique par Flesh

X Stars à l'Avant Première de ' Mangez-moi ' de John B Root : Photos et Critique par Flesh


Projection et critique de ' Mangez-Moi ' par Flesh

" Qui a tué Elena ? Tout le monde est suspect, dans cette somptueuse villa où se croisent notamment Arthur, scénariste en proie à l’angoisse de la page blanche, Rico, l’ex d’Elena, Mario, la servante jalouse de son mari, Bulle et Belle, les auto-stoppeuses louches, ou encore Francis, le jardinier violent. Un inspecteur mène l’enquête, cuisinant les témoins un à un.

20h30. Un quai Grande Arche de La Défense. C’est un de ces jours froid, gris et humide, presque pluvieux. Un de ces jours où tout le monde pense noir ou gris dans son coin, où les couloirs des métros se comblent de gens pressés devenus acariâtres par les retards systématiques des RERs parisiens, par l’économie mondiale qui se crapahute comme une cigogne enfonçant sa tête dans un trou du sol pour tenter maladroitement de se cacher en douce… par toute une volée de soucis quotidiens qui devient petit à petit la grande soupe commune de tous les citadins, plus ou moins amères mais tous fort inquiets. Une de ces journées où on a envie de crier à tue-tête ' Montrez-moi du Rose ! ' au lieu d’un peu congru ' Mangez-Moi ! '. Du moins le croyons-nous alors.

21h00. Arrivée à la rue qui héberge l’Elysées Biarritz, ce soir comme en chaque début d’année depuis quelques temps transmuté en un grand cinéma porno de Paris, comme ils se tenaient fête un peu partout naguère. Ou plutôt un cinéma de Grand Porno, car il y est projeté pour les professionnels et la presse le dernier film du réalisateur hotdorisé en 2009 John B Root , à qui on doit l’an dernier ' Dis-moi que tu m’aimes ', l’an précédent ' Montre-moi du Rose ' et celui d’encore avant le fabuleux et vaguement quoique inversement wendersien ' Ludivine '.

Son cinéma, en tout cas depuis quelques années, a un point commun qui donne la patte John B Root à chacun de ses films : c’est du cinéma.

" I’ve seen things you people wouldn’t believe. Attack ships on fire off the shoulder of Orion. I watched C-beams glitter in the dark near the Tannhauser gate… All those moments will be lost in time, like tears in rain. Time to die. " ( Roy Batty , dans ' Blade Runner ' de Ridley Scott)

Mangez-moi ', vous le verrez, non seulement ne fait pas exception à cette règle, sacro-sainte pour John qui en est si fier, mais la hisse encore plus loin, pour en faire une œuvre de porno expérimental comme on en a eu peu depuis peut-être trente ans. Un porno-polar, dira le chef d’orchestre lui-même, le multi-étiquetant des étiquettes surnuméraires sentimental, psychanalyste, et gastronomique. Mais j’y reviendrai.

Car, avant la fameuse projection sur écran géant et numérique, HD s’il vous plait, il est temps de saluer quelques prestigieux invités du grand John qu’on pourra ensuite retrouver lors du cocktail.

Il y a des personnalités, telles que le fameux Christophe Bier , dont on peut citer par exemple entre milles autres créations et participations volubiles la fameuse maitrise d’œuvre du ' Dictionnaire des films français érotiques et pornographiques ',  Henri Gigoux , le directeur des programmes pour adulte de Canal+,  Alban Ceray l’acteur légendaire que j’ai d’ailleurs interviewé peu après la soirée, Gérard Kikoine un des réalisateurs de l’âge d’Or du X, l’ancienne hardeuse et écrivaine Coralie Trinh Thi , à qui l’on doit entre autres '  la Voie Humide ' formidable autobiographie,  l’ancien hardeur Sebastian Barrio qui se lance dans une nouvelle carrière au théâtre et au cinéma traditionnel, mais aussi d’autres amis de John B Root, des journalistes spécialisés ou traditionnel ( ' Mad Movie ' entre autres ) et des professionnels du secteur.

Parmi ceux-ci, on peut y voir des réalisateurs : outre John B Root bien sûr, Yannick Perrin , Ovidie , Olivier Lesein et David Beffer ; les acteurs Didier Noisy , Sissoko et Ricky Mancini ; les actrices Lola Vinci , Bettina Kox , Charlotte de Castille , Nikita Bellucci , Daphnée Lecerf et Zaza la coquine ; les anciennes actrices Lola Bruna et Eliska Cross

La presse était venue en masse aussi, bien sûr. Il y a entre autres Pierre Cavalier et Gérome Lorenzo de Hot Vidéo, Anthony et Florent de X-Intime, Fakir, Babar et Duvarngreen de XStarsNews.

Et bien sûr, cette liste ne saurait être complète sans citer :

• L’équipe de choc … et de charme de John B Root, telle Patrick David, Claire et Magali. Entre autres à qui je m’excuse de ne pas les avoir connus ou reconnus.
 
• Les Acteurs et Actrices du film, du moins ceux et celles qui avaient pu venir : Jasmine Arabia , Pauline Cooper , Mike Angelo , Phil Holiday , Titof , Rico Simmons , Liza del Sierra qui nous a dit quelques mots depuis les Etats-Unis via son téléphone portable et les trois rôles non hard : Roman Roquette , le chien Diogène et Christophe Bier que j’ai déjà cité.

A propos du film, je ne vous redirai pas ce que vous connaissez déjà pour avoir lu les reportages de Duvarngreen et de Babar ou la jolie chronique analytique d’Anthony de X-Intime, ayant d’ailleurs eu l’honneur de figurer dans le livret de presse distribué aux journalistes ce soir-là. Je vous en ferais donc un résumé et une critique très personnels. Et probablement fort subjectif, excusez-m’en d’avance. D’ailleurs, j’en ai parlé à plusieurs amis journalistes lors de la soirée, et ils n’étaient pas d’accord avec moi. Mais, devant un tableau – par exemple celui d’Elena qui devient même rapidement un véritable personnage de l’histoire – on crée toujours une nouvelle œuvre, celle qui nait de notre interprétation.  Je vous livre maintenant la mienne.
 
D’ailleurs, je parlerai de sexe après avoir raconté l’histoire telle que je l’ai comprise et quelque peu analysée. Car, étrangement sans doute, le sexe qu’on voit tout le long du film, m’a paru  le plus souvent comme une sorte d’empreinte porno bien agréable plaquée sur un vrai film. Cela le rend d’ailleurs doublement excitant. Excitant car telle est la mission d’un film X, ici extrêmement bien remplie par un casting féminin idéal. Et excitant car en réussissant à mettre du cul dans son histoire sans la dénaturer, John B Root nous surprend à espérer que tous les films classés " pour adulte " puissent à leur tour contenir leur dose minimale de porno. Un lointain rêve utopique aussi séduisant qu’excitant. Finalement, pas si utopique puisqu’on côtoie en ce moment tout autant le jour de la sortie de ' Star Wars XXX ', qu’on espère pratiquement aussi réussi techniquement que l’œuvre original de Georges Lucas, que ce ' Mangez-moi ' de John B Root.

Le film est un de ces films dont l’objectif est de raconter plusieurs trajectoires, qui s’entrecroisent plus ou moins joyeusement, mais toujours logiquement. Comme le dit X-Intime dans son article, c’est un film à plusieurs couches, au moins trois, sans doute d’avantage. A l’inverse de l’analyste classique, je vais quant à moi partir de la couche la plus profonde. C’est celle qui parle de John B Root, du cinéaste auteur donc, à qui ici on doit tout autant le scénario - inspiré -, l’image - somptueuse  -, la réalisation - maitrisée  -, le montage - génial à l’exception peut-être du drame titre un poil trop psychédélique à mon goût que j’aurais aimé un peu plus poisseux et terrifiant, seul bémol  - , le mixage et l’étalonnage – tous deux impeccable -. Ce film je crois parle aussi de lui.

C’était le cas dans les autres que j’ai cité d’ailleurs. Mais celui-là peut-être encore d’avantage… Après tout, John B Root est connu pour être un fin cordon bleu, et on y retrouve un cuistot ; John est scénariste on y retrouve un scénariste, et cette fois-ci de film X tout comme ' Ludivine ' il y a quelques années, la plus belle de ses mises en abîme certainement ; et comme le prouve son cri tout personnel : ' Mangez Moi ! ' Qui va manger John ? En cogitant ( il pourrait me dire " c’est mal " ou bien " vous cherchez comment ouvrir une porte dessinée en trompe l’œil, jeune présomptueux " )  j’accuserais volontiers notre époque… cette époque qui l’empêche de sortir ce nouveau joyau personnel en DVD, cette époque de déperdition pour le X qu’il aime, et qui lui fait dire sur la scène de l’Elysées Biarritz, encore plus amèrement que l’an dernier et l’an lui ayant précédé  " Mes amis, le porno est mort en France ".

Pour dire un peu plus ce que pour moi signifie le titre, en deuxième couche on y voit évidemment ce qui attend  le personnage d’Elena magiquement interprété par Liza Del Sierra : sa mort qu’on apprend dès la fin du générique. Mais aussi toute sa vie qui l’a vu livrée à toujours plus de bouches insatiables de la mordre, jusqu’à ce qu’elle-même devienne la grande mordeuse à son tour, rêvant de tout ce qui a trait à la mort. A Thanatos, dira X Intime, qu’on retrouve partout dans la vie d’Elena, jusqu’à quelques étranges fantasmes vaguement suicidaires qui là encore rappelle l’alter-égo de John dans ' Ludivine '. Mais aussi dans cette étrange nouvelle télévisée nous apprenant que deux des convives d’Elena sont peut-être en fait des serials killeuses auto stoppeuses en plus d’être vraiment très marginales. John B Root nous embarque dans un slasher pour mieux nous en faire prendre la direction opposée. Pourquoi pas.

En guise de trait d’humour, le lecteur de premier niveau comprendra bien vite que le ' Mangez-Moi ' se réfère peut-être à cet excellent plat que prépare le détective qui officie dans tout le film, campé de belle manière par le comédien Roman Roquette qui petit à petit prend en sympathie cet étrange groupement de marginaux tous plus improbables les uns que les autres, et pourtant si humains.

Je vais faire ici une parenthèse sur le sexe, car il est facteur d’humanisation des personnages. Leurs exhibitions devant l’homme de loi va très certainement les rendre plus sympathiques les uns les autres, l’aidant à tendre vers le dénouement que, bien entendu, je ne peux pas livrer. N’oublions pas que dans ce porno polar, ce qui compte c’est de savoir qui a tué Elena ? Ne comptez pas sur moi pour vous le dire.  C’est là le rôle du détective qui va vous accompagner tout le long pour mener une enquête complexe qui petit à petit va tendre vers le pot aux roses. Et sur son dénouement.

A l’exception remarquable de deux personnages très précisément, l’hypno thérapeute joué magistralement par Christophe Bier dans un rôle à contre-emploi et une jeune femme affamée ( elle aurait bien crié " Mangez-moi ! " à Arthur qu’interprète avec son excellence habituel  Phil Holiday ), campée par Tiffany Doll , tous les autres sont des invités ou des proches d’Elena, à qui appartient la grande propriété qu’elle ne quitte plus depuis qu’elle s’y est retirée. Y vivent avec elle tant bien que mal, tous écrasés plus ou moins par la personnalité de la maîtresse pas que de maison, Rico son ex-mari en mal d’excitation, Marion une pauvre fille soumise et rompue aux tâches les plus ingrates, et son compagnon le bêtement violent et simplet Francis, joué par Michael Cheritto.  Ces quatre-là forment un système complexe d’astres tournant autour d’une seule planète : Elena. Elle est du genre accueillante, car, en belle nymphomane qui se respecte, elle est insatiable et adore avoir de nouveaux compagnons de jeux sexuels. Des deux sexes.

Ceux-ci formeront une autre partie du casting, avec deux jeunes autostoppeuses, Bulle et Belle, interprétées par les très jolies Mademoiselle Lilith et Coco Charnelle , un mystérieux trio mafieux en la présence éclairante de Jasmine Arabia , de  Katia Dé Lys et Mike Angelo , Antoine , un ami d’Elena que joue Titof , et pour boucler enfin cette, vous en conviendrez, fort  jolie boucle, Arthur un ami d’Antoine dont on suit les consultations hypno thérapeutiques depuis le début du film. Rappelez-vous … Dans ' Dis-moi que tu m’aimes ', Arthur représentait vaguement la partie créative de notre bon et généreux cinéaste, qui alors créait très inspiré un clip musical dans une magnifique villa sise sur des falaises de Crête, et Antoine représentait d’avantage la quête d’amour du réalisateur, sans cesse, il le dit lui-même, en admiration devant les jeunes femmes qu’il invite et shoot dans ses locaux parisiens pour en sublimer toutes les formes et les beautés plastique évidente et que nous pouvons avec joie retrouver sur son site payant et sur son blog gratuit. Le plus beau site pornographique francophone cela dit. Ici, Arthur devient encore plus lui-même car il est scénariste de porno cette fois-ci. Antoine passe en rôle quelque peu secondaire.

Il n’y a pas de quête d’amour ici, si ce n’est peut-être l’anti-quête de jouissance de Marion, mais de mort. Celle d’Elena. Celle de l’image " actrice " de Liza des Sierra . Celle du X qu’il aime dans les yeux de John peut-être ? Une lettre seulement a été modifiée mais elle change tout. Et ceux qui comme moi ont écouté John B Root dire sur la scène de l’Elysée : " Le X est hélas mort en France " ont vu comme moi que la sentence était dénuée de toute colère. Ou était passé le juste irascible qui écrivait il y a quelques années une lettre fleuve pour protester contre la baisse de subvention faite au cinéma X, ou une autre missive incendiaire contre un des géants du secteur estimant qu’après lui, le néant l’entourait. Et John B Root ? Et Christian Lavil ? Et tant d’autres qui s’acharnent à produire de nouvelles œuvres, parfois fameuses comme cette année ce ' Mangez-Moi ' du premier ou le ' Dan Quichotte ' du deuxième. Ils n’existent pas peut-être ?! Une juste colère, donc, disais-je surtout face à celui qui au même moment a juste opéré un savant et esthétique glissement entre ces pornos chics et ces histoires de secrétaires fantasmatiques. L’aventure du porno polar fait partie de son glorieux passé, leur dernier épisode a d’ailleurs porté le titre d’un fameux Scorsese. Bref, John le parfois colérique m’a semblé désabusé ou blasé de ce constat, sans appel et sans remède, préférant se concentrer sur sa joie d’être là et d’offrir une fois encore une bien belle soirée à ses amis. Nous. Tout en scandant sobrement et gravement  " le porno est mort en France "… Elena, elle, semble faussement gaie et excitée à l’idée de mourir. Notre ami se serait-il face à ce constat fait une raison ? A-t-il décidé, tel peut-être Don Quichotte-Christian avant lui, de ne plus livrer bataille contre les moulins à vent ? Ce sont deux géants, et ils continuent à faire des films. Ils ne sont heureusement pas les seuls. Arrivent Max Antoine, Seb Lemmy. Et pourquoi pas Olivier Lesein qui m’a maintes fois démontré sa créativité ? Plus quelques autres. Le X peut encore avoir une histoire en France. Mais on s’éloigne – pas tant que ça pourtant – de l’histoire plus intime de ' Mangez-moi '. J’y reviens donc.
 
Arthur (John ?) à la recherche de sa prochaine œuvre pornographique comprend qu’on attend de lui des banalités sans intérêts, du gonzo sans saveur, et apprend à travers le personnage de son hypnothérapeute – qui ne l’hypnotiserait pas particulièrement s’il n’était pas joué avec le regard justement savamment hypnotique de Monsieur Bier , qu’il lui faut prendre un peu d’air pour réfléchir. Des vacances qui bien sûr le mènent  chez Elena. Là, une histoire rocambolesque, un anti conte de fée moderne, lui donne enfin les idées aptes à remplir ses pages. The end. L’écran se coupe sur un film riche de multiples références et influences. X-Intime indique celle, directe, de Blade Runner, bien entendu, il y a également les références à ces anciennes œuvres, plus ou moins évidentes, ou encore  l’histoire des autos stoppeuses tueuses qui m’a rappelé, à tort ou à raison, le pitch de ' Baise-moi '.

Il y a bien sûr de nombreux subterfuges de films policiers, lors des interrogatoires du détective, doublé d’un cuisinier, une idée de génie. Je me rappelle lors de la projection m’être souvent dit " tiens, ça me fait penser à tel film ", lorsque j’ai regardé tel ou telle séquence. Mais il me faudrait revoir tout le film pour y lister tous les clins d’oeil. Plus tard, peut-être puisqu’il va sortir dans Hot Vidéo très prochainement. Et hélas pour la dernière fois cette fois, puisqu’il n’existera jamais en DVD classique.

Et le sexe ? Omniprésent mais rendu à sa portion minimale en termes de durée, grâce à la décision de casser le sacro-saint découpage pipe-vagin-anus-ejac. Il y a dans ' Mangez moi ' plus de scènes de sexe que dans les films en général, les siens y compris. Bien que bien moins longues et souvent morcelées, ce sont des scènes très fantasmatiques pour la plupart, nourries des appétits de John B Root , nous livrant une fois encore sur un plateau d’argent comme il la fait dans ' Montre moi du rose ' ou ' Dis-moi que tu m’aimes ' son monde idéal, où croiser des inconnus ou presque en train de baiser est aussi naturel que s’ils étaient en train de disputer une partie de tennis, où une maitresse de maison qui se respecte ne peut pas discuter avec deux amies à elle en terrasse, sans rapidement voir naitre entre elles trois un trio saphique enfiévré.

Plus, des scènes bonus truculentes, même anthologique  comme celle où Michael Cherrito baise Pauline Cooper sur une balançoire ! Ou bien encore Mademoiselle Lilith se masturbant devant Mike Angelo ( je crois, un doute m’habite )  pendant que Coco Charnelle lit une revue, et ne cesse point de la lire quand ce dernier prend en levrette cette dernière. La belle scène, forte, étonnante, et presque irréelle où Liza del Sierra et Jasmine Arabia se déshabillent mutuellement tout en se menaçant et s’affrontant verbalement. Plus, des scènes très esthétiques et réellement nécessaires pour l’histoire, puisque fournissant tantôt des alibis, tantôt des accusations importantes au déroulement de l’enquête.

Cette manière de traiter le sexe s’affranchit de toutes les règles imposées. Peut-on là encore voir comme une sorte de testament fait par John B Root au X et ses règles ? Je vous avouerais que je me suis surpris à avoir cette pensée aussi morbide que ne puisse l’être celle qui souvent nous étreint en ce moment lorsqu’on évoque, en y croyant à demi seulement, la fin du monde prochaine et pourtant scientifiquement plus qu’improbable. J’ai donc très hâte d’être en début 2013, pour découvrir le prochain film de John B Root qui seul démentira mes craintes les plus sombres à ce sujet.

Quoi qu’il en soit, c’est d’un autre côté vraiment très excitant d’avoir grâce à John B Root devant soi le temps d’une séance, la preuve que le sexe dans un film X peut sortir quelque peu de son carcan pour tout entier se ranger enfin au service de l’histoire. Imaginez ! En salle en ce moment, il y a le ' Millénium ' de David Fincher. A un moment du film, il y a une belle scène de cul entre Rooney Mara et Daniel Craig ! On voit les fesses blanches de la belle actrice, le dos nu et musclé de l’inimitable James Bond. Il ne manque que la vision de leurs sexes, il n’y manque que quelques secondes de vraies pénétrations. Elle serait si belle à ce moment précis, et porteuse d’un message fort sur la liberté d’expression et de créer, sur la liberté de montrer et de se montrer.  Sans du tout nuire au film lui-même et à son histoire. I have a dream… again… et John vient de me démontrer ce que je présentais soit qu’il est créativement possible ( budgétairement c’est une autre histoire).

Merci encore à lui pour cette belle leçon de cinéma, portée par une Liza Del Sierra extraordinaire, poignante, et pourtant inhumaine si ce n’est par sa sensibilité fragile. Cette Liza del Sierra que John s’excuse de devoir assassiner en faisant trôner son portrait tout au bout de la longue table du banquet final. Serait-elle pour lui – je veux dire le personnage d’Elena bien sûr -  la compagne idéale au final ?

Pour en apprendre plus sur la maestria de tous les acteurs et de toutes les actrices, sur leurs personnages, pour avoir des informations sur la musique et sur la beauté des effets spéciaux, et de la mise en scène, je vous invite à porter votre attention une nouvelle fois sur les lignes écrites par Anthony pour X-Intime.

Un film à voir. Un vrai film en tout cas.

Aussi n’oubliez pas. Pour tous ceux qui ont envie de regarder le film en grand écran, c’est possible grâce à John B Root et Panic Cinema !

Ne ratez pas la projection avec toute l’équipe du film, de ' Mangez-Moi ' au Nouveau Latina le Samedi 18 février 2012 à Paris ! "

Flesh
Le Profil XStarsWorld de Flesh

Le Site Explicite-Art de John B Root

Les News d' Explicite-Art

Voir la Chronique de Katia Dé Lys sur Katia-de-Lys.com

Voir le Résumé de Babar sur XStarsNews

Voir le Résumé et les Photos de Duvarngreen sur XStarsNews

Voir les Infos et les Photos de ' Mangez-Moi ' sur le Blog ' Explicite ' de John B Root

Voir le Topic ' Mangez-Moi '  sur  le Forum d'  XStarsWorld


Le Film ' Mangez Moi '
Explicite-Art

Durée : 79 mn

Réalisé par John B Root

Elena : Liza del Sierra
Belle ( Marie-France Charkaoui ) : Coco Charnelle
Bulle : Mademoiselle Lilith
Amira : Jasmine Arabia
Havana Queen : Katia Dé Lys
Marion : Pauline Cooper
La fille frustrée : Tiffany Doll

Arthur : Phil Holiday
Antoine : Titof
Rico : Rico Simmons
Mario : Mike Angelo
Francis : Michael Cheritto

L’inspecteur de police : Romain Roquette
L’hypnothérapeute : Christophe Bier

Caméra : John B Root et Dist de Kaerth

Son : Jean Brindille

Directeur de production : Patrick David

Mangez-Moi

Diogène

Mangez-Moi

Mangez-Moi

John B Root ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

John B Root ( 2 Photos )

Mangez-Moi

John B Root en ligne avec Liza del Sierra

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Pauline Cooper et John B Root

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

L'equipe du film ' Mangez-Moi ' ( 4 Photos )

Mangez-Moi

Phil Hollyday et Roman Roquette

Mangez-Moi

Rico Simmons , Mike Angelo et Phil Hollyday

Mangez-Moi

Christophe Bier et John B Root

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Titof , Christophe Bier , John B Root , Pauline Cooper , Rico Simmons , Mike Angelo , Phil Hollyday et Roman Roquette

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Jasmine Arabia , Titof , Christophe Bier , John B Root , Pauline Cooper et Rico Simmons

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Jasmine  Arabia , Titof , Christophe Bier , John B Root , Pauline Cooper , Rico Simmons , Mike Angelo et Phil Hollyday ( 3 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mike Angelo et Alban Ceray

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mike Angelo , Alban Ceray et Rico Simmons ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlotte de Castille

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Pauline Cooper ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Nikita Bellucci et Olivier Lesein ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Jasmine Arabia et Olivier Lesein ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Alban Ceray , John B Root et Coralie Trinh Thi

Mangez-Moi

Bettina Kox

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Alban Ceray , Olivier Lesein et Bettina Kox ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Alban Ceray , Jasmine Arabia et Olivier Lesein

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Lola Vinci ( 4 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Daphnée Lecerf ( 3 Photos )

Mangez-Moi

Coralie Trinh Thi et Christophe Bier

Mangez-Moi

Mangez-Moi

ZazaLaCoquine ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Titof et Lola Bruna

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

John B Root et Pauline Cooper ( 3 Photos )

Mangez-Moi

Nitita Bellucci

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Nikita Bellucci et Steffy ( 9 Photos )

Mangez-Moi

Nikita Bellucci , Steffy et Rico Simmons

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlotte de Castille ( 5 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlotte de Castille et Nikita Bellucci ( 2 Photos )

Mangez-Moi

John B Root et et Nikita Bellucci

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlottte de Castille , John B Root , Nikita Bellucci et Pauline Cooper ( 7 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlottte de Castille , Nikita Bellucci et Pauline Cooper ( 5 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

John B Root et Nikita Bellucci ( 11 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Charlotte de Castille et Pauline Cooper ( 3 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Jasmine Arabia en interview ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Flesh et Pauline Cooper

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

John B Root et Pauline Cooper ( 4 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Fakir et Rico Simmons ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Lola Bruna et Rico Simmons ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Jasmine Arabia et John B Root ( 9 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Rico Simmons et Bettina Kox ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Didier Noisy

Mangez-Moi

Alban Ceray , Ovidie et Phil Hollyday

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Alban Ceray ( 2 Photos )

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Mangez-Moi

Alban Ceray et John B Root

© Flesh ( Photos de la soirée avant première de ' Mangez-Moi ' )
 

01-02-2012 par Flesh



<< Précédente
Suivante >>



Retour à l'accueil des news



XStarsNews

Vidéo X du Jour
Lana, 30 ans, belle cochonne aux trous à remplir ! 3
Lana

Vidéo Explicite
Star du X
Amel Annoga

X Star du Jour
Amanda Blow star porno
Amanda Blow

Coup de Coeur
SexToy Promo et 10%

Nouvelles Galeries Gratuites
galerie photos gratuites Sisley Haim
Sisley Haim
galerie photos gratuites Jessie Volt
Jessie Volt
galerie photos gratuites Aidra Fox
Aidra Fox
galerie photos gratuites Abella Danger
Abella Danger
galerie photos gratuites Keisha Grey
Keisha Grey
galerie photos gratuites Casey Calvert
Casey Calvert

TOP Videos X
Vicky Vette : Belle mature fétichiste à gros seins baisée férocement


Partenaires

X Stars World
Vidéos Stars du X

XStarsVOD
XStarsDvdX

Dorcel TV

MMM100

Videos Dorcel

Videos Porno

Videos Porno a Télécharger

BangBros

Au theatre Sucoir

EuroBabeIndex

Egafd

The Floating World

Eropolis

Erotix Mons

Film Porno du Jour
Butt Works
Butt Works

XStarsNews sur LSFRadio

Indécentes Voisines



X Stars XStarsWorld

© 2006-2016 XStarsNews

Infos Légales Liens Sexe Guest-Book Sondage X Stars Top Bannieres Flux RSS Contacts